• Strong, tome 1 - Scarlett Cole

    Strong, tome 1 - Scarlett Cole

    Date de publication : 3mai 2017

    Edition : Collection &moi

    Pages : 4OO

    Genre : Romance

    Prix : 14,90euros format broché / 8,99euros format numérique

    Lien d'achatAmazon

     

    Résumé

    Harper n’avait jamais imaginé entrer un jour dans un salon de tatouage. Pourtant, pour couvrir les cicatrices du passé, rappel constant d’une partie de sa vie qu’elle aimerait oublier, Trent est le seul qui puisse l'aider. Harper s'ouvre peu à eu au charismatique artiste-tatoueur, dont le toucher sur sa peau est magnétique. Mais bientôt ressurgit l'ombre de celui qu'elle a du fuir :  aura-t-elle cette fois-ci la force de se défendre ?  

    Avis

    J'ai beaucoup appréciée l'histoire, bien que j'ai eu un peu de mal à terminer ce livre. L'histoire est belle et touchante, mais le fait d'être à la troisième personne m'a agacé. J'ai trouvé la lecture moins fluide à cause de cela, bien que je salue le talent de l'auteur. En ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé qu'ils étaient très bien décrits, on se projette vraiment. Harper est sensible et peureuse, mais elle évolue pour aller au delà de ses craintes, grâce à Trent. Trent est aussi un personnage intéressant sous plusieurs angles. Il se soucie de Harper sans même la connaitre, dévoilant une grandeur d'âme dès le début du roman. Il a également peur qu'elle l'abandonne, preuve qu'il a peu confiance en lui-même. On découvre ses failles et celles de Harper au fur et à mesure du livre. Le personnage de Cujo et de Dréa apporte une touche d'humour dans cette romance dramatique. Tout deux se disputent sans cesse, ce qui est assez drôle. En revanche, chacun de leur côté, ils aident leur meilleur ami respectif dans cette relation.

     

    Il aurait tellement aimé pouvoir l’aider, mais qui savait comment Harper allait réagir à cette épreuve ? Il avait vu une pom-pom girl d’à peine cinquante kilos ne pas ciller pendant qu’il lui faisait un tatouage sur les côtes, et un joueur de football américain s’évanouir au simple son de la machine à tatouer.

     

    Note : 3/5

    Manon

     

     

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :